Compte-rendu du séminaire du 21 octobre 2013

BSB Cod.arab.615 fol 14r

BSB Cod.arab.615 fol. 14r

Ce deuxième séminaire « Kalîla wa Dimna » de l’année universitaire 2013-2014 a, comme le précédent, été principalement dévolu à la préparation du workshop qui aura lieu le mois prochain.

Durant deux heures, quatre présentations se sont succédées, suivies à chaque fois de commentaires, questions et suggestions formulées par les animateurs du séminaire comme par ses participants.

Adeline Laclau a débuté cette série de présentations en nous faisant part de l’avancée de ses recherches sur les manuscrits mamlûks de Kalîla wa Dimna. Son étude repose sur un corpus composé pour l’heure des manuscrits suivants : Paris BnF Arabe 3467, Oxford Bodleian Pococke 400, BSB Cod.arab.616, Cambridge TS.Ar 51-60 et TS.Ar 40.09. Riyad King Faisal Mss 2536 et Cambridge Corpus Christi Ms Ar 578 feront l’objet d’interventions particulières de Nourane Ben Azzouna et de  Bernard O’Kane lors du workshop.

Isabelle Imbert a poursuivi sur son travail concernant les représentations d’éléments végétaux et leur utilisation dans les manuscrits de la BnF. Elle a par ailleurs ajouté à son corpus les deux manuscrits de la BSB,  Cod.arab.615 et Cod.arab.616  ainsi que celui de la Bibliothèque royale du Maroc, Ms 2655.

Les étudiants de M1 ont pris ensuite la parole pour présenter leurs recherches iconographiques sur la figure de l’éléphant. Leur corpus se compose de l’ensemble des copies à notre disposition auxquelles ils prévoient d’ajouter des manuscrits comme les Maqâmât ou encore le Kitâb al-Hayawân.

Enfin, Aïda El Khiari est revenue sur la représentation de la figure du prince dans les manuscrits arabes de Kalîla wa Dimna en notre possession. Elle proposera par ailleurs des comparaisons avec certaines copies persanes de ces fables.

La préparation des étudiants en vue du workshop vise à les guider dans le choix des thématiques qu’ils aborderont dans leurs interventions. Celles-ci devront être aussi concises qu’efficaces puisque les temps de présentation seront délibérément courts afin de laisser la place aux discussions qu’elles généreront.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *