Conférence en Sorbonne le 15 octobre à 19h – Paroles de bêtes, miroirs des princes

Les deux chacals en pleine conversation

Les deux chacals en pleine conversation

Depuis 2012, un programme de recherche associant la Bibliothèque nationale de France, l’université Paris-Sorbonne avec le soutien des laboratoires Islam médiéval (UMR 8167 – Orient et Méditerranée) et Proche -Orient médiéval (UMR 7192 Proche-Orient et Caucase ) explore la tradition manuscrite illustrée d’un des plus importants recueils de fables orientales: le livre de Kalîla et Dimna. Le fabuleux voyage de ce texte donne lieu à une exposition qui se tient actuellement au musée de l’Institut du monde Arabe.

Eloïse Brac de la Perrière et Annie Vernay-Nouri reviendront ici sur les principaux développements textuels et iconographiques d’une œuvre destinée à l’origine à l’éducation des princes et qui, ensuite, connut de multiples destinées.

Le 15 octobre 2015 à 19h, amphithéâtre Milne Edwards, Université Paris-Sorbonne.
Entrée gratuite, réservation obligatoire : http://goo.gl/forms/CJyQmBBIAO

Conférence – les feuillets retrouvés d’un manuscrit turc illustré de Kalîla wa Dimna – le 19 mai à 18h30

btv1b84150034

Kelile va Dimne, BnF Supplément turc 1243, f. 22v
Les deux perroquets et la femme du gouverneur

Des feuillets illustrés d’une version turque de Kalîla wa Dimna ont été retrouvés dans les collections de la BULAC. Ils viennent compléter un fragment de manuscrit, aujourd’hui conservé à la Bibliothèque nationale de France sous la cote Supplément turc 1243 et qui a été copié et illustré dans l’atelier impérial d’Istanbul au XVIe siècle. Elles sont une invitation à découvrir la richesse et la beauté de ces manuscrits conservés dans des bibliothèques du monde entier.

Cette conférence, organisée par la BULAC aura lieu le mardi 19 mai, à 18h30, dans l’auditorium du Pôle des langues et civilisations (BULAC, 65, rue des Grands Moulins, 75013).

Conférence d’Annie Vernay-Nouri (Bibliothèque nationale de France) et Francis Richard (CNRS), animée par Jean-Charles Coulon (Bibliothèque universitaire des langues et civilisations).

Conférence – le plus ancien manuscrit arabe illustré de « Kalîla wa Dimna » à la loupe – le 5 mai à 18h15

Affiche

Le manuscrit Arabe 3465 est la plus ancienne copie arabe illustrée des fables de Kalîla wa Dimna et ses 98 miniatures constituent un exceptionnel exemple de la peinture arabe du XIIIe siècle. Cette conférence montrera comment une lecture plurielle faite à la fois par des historiens de l’art, codicologues et ingénieurs physico-chimistes permet d’éclairer d’une manière nouvelle les problématiques de la peinture arabe.

Cette conférence, organisé par l’Institut national du patrimoine et la Bibliothèque nationale de France, en partenariat avec Connaissance des Arts, aura lieu le mardi 5 mai, à 18h15, dans l’auditorium de la Galerie Colbert (2, rue Vivienne, 75002).

Par Annie Vernay-Nouri, conservateur en chef, chargée des manuscrits arabes à la BnF, Nathalie Buisson, responsable du laboratoire Richelieu et Eloïse Brac de la Perrière, maître de conférences, université Paris IV Sorbonne.

Télécharger la présentation : Conférence Kalila wa Dimna